vendredi 27 novembre 2015

Le liseur du 6h27

Jeau-Paul DIDIERLAURENT

Quatrième de couverture

Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l’usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6H27 les quelques feuillets qu’il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant.
Un jour, Guylain découvre les textes d’une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie…

J'ai passé un agréable moment en le lisant ce petit roman, j'ai aimé l'idée d'une lecture quotidienne dans les transports en commun. Certains personnages sont pittoresques et amusants. 
Un lecteur anonyme et un écrivain anonyme, chacun vivant un quotidien plutôt banal, les faire se croiser par l'intermédiaire de textes. L'un part à la recherche de l'autre, l'histoire ne nous dit pas ce qu'ils deviennent. J'ai eu l'impression de lire un début. Certes les bons sentiments sont présents, mais il manque un peu de caractère, un peu de présence à Guylain.


6 commentaires:

  1. Une lecture détente qui pourrait changer les idées
    Merci pour ta critique Joëlle
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact Malo, une lecture agréable!
      Bon dimanche!

      Supprimer
  2. Il fait aussi partie de mon challenge, ça fait 6 mois que j'essaye de l'avoir sur le réseau de bibliothèque (avec 8 exemplaires en tout quand même).
    Merci pour ta critique, un peu plus réservée que d'autres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ce n'est pas un coup de coeur, mais cependant une lecture agréable.

      Supprimer
  3. Celui-ci est dans ma wish-list :)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il pourrait te plaire!
      Bon week-end!

      Supprimer