dimanche 10 janvier 2021

Le neveu d'Amérique de Luis SEPÙLVEDA


Quatrième de couverture :

Pour s'acquitter d'une promesse faite à son grand-père, Luis part pour le village andalou de ses ancêtres : Martos. Il parcourt d'abord l'Amérique latine, du Chili à la Patagonie, en passant par l'Équateur, et croise en chemin un curé alcoolique et un membre de la secte Hare Krishna. Il étudie la sociologie, côtoie les dictatures… pour sonder l'âme du sous-continent, et devenir homme.

Mon avis: 

J'ai beaucoup aimé suivre Luis Sepùlveda tout au long de ses souvenirs. Quelle façon originale de raconter, sans jamais se mettre en avant. 
Il nous présente les anonymes ou les célébrités qu'il croise sur son chemin .
Les hommes et les femmes qu'il a rencontrés, les amitiés, les combats. 
Il marche, il avance, pour respecter ce serment fait à "Pépé" alors qu'il n'était qu'un petit garçon.
Ce retour au pays de ses ancêtres est une sorte de quête du graal. 
Et j'ai trouvé magique l'arrivée à Martos du "Neveu d'Amérique". 

Mes lectures de Sepùlveda
 
J'ai découvert Sepùlveda avec des romans "jeunesse"

Luis Sepùlveda 
Caricature
Source
Article de Angel Fabian Hernandez Caballero
Article du periodistas-es.com

Merci Laurence !

mardi 5 janvier 2021

Trompe-la-mort de Jean-Michel GUENASSIA

 



Quatrième de couverture 

Tom Larch est-il vraiment immortel ? Aucun être humain n’aurait pu survivre aux accidents dont il s’est tiré. A-t-il un secret qui le protège des coups du sort ? Ou un ange gardien qui veille sur lui ?
Est-ce le hasard ou son instinct de vie qui lui permet de s’en sortir à chaque fois ? Obligé de quitter New Delhi pour Londres à huit ans, Tom est depuis toujours écartelé entre ses deux cultures. Celle de sa mère, indienne, et celle de son père, ingénieur anglais. À dix-huit ans, il s’engage dans les Royal Marines, et devient un héros, malgré lui. Rendu à la vie civile, il devra affronter ses propres démons quand l’un des hommes les plus riches du monde lui demandera d'aller en Inde à la recherche de son fils, que Tom est le seul à pouvoir retrouver.

Mon avis :

Il est né d’un père anglais et d’une mère indienne, il est né d’une belle histoire d’amour, il est né en Inde, sait faire voler les cerfs-volants, parle Indisch, il vit jusqu’à ses 8 ans à Delhi, puis la famille s’installe à Greenwich. Sa mère meurt dans un incendie dont il réchappe. Fâché avec son père, il décide dès qu’il a dix-huit ans de s’engager dans la " Royal Marine".
Tout va très très vite ! Parce qu’à chaque évènement dramatique qu’il vit, il est le seul survivant. Parce qu’autour de lui, des hommes, comme lui, ne se relèvent pas. Il peut passer des mois dans le coma, devenir sourd, être oublié au fin fond du désert, ou prisonnier dans les cachots de son Inde natale, il se relève toujours (j’ose à peine écrire « tel le phénix de ses cendres » !)
Bien sûr Guenassia, avec cette écriture que j’aime tant nous fait vivre cette épopée au même rythme que son héros. J’ai parfois pensé à « Incassable » tant tout explose autour de Tom Larch, tant il est invulnérable.

Mes lectures de Jean-Michel Guenassia:

J’ai aimé Michel Marini, le jeune et sympathique héros de" Le club des incorrigibles Optimistes " j’ai adoré le généreux Joseph Kaplan de " La vie rêvée d' Ernesto G." .
J’ai trouvé que « Trompe-la-mort », mon cinquième roman de Guenassia, tenait davantage du "super héros". 

Jean-michel Guenassia 
Photo 2017
Source m.popaganda.gr 

Merci Laurence!

vendredi 1 janvier 2021

Mamie Luger de Benoît PHILIPPON

 


Quatrième de couverture :

Six heures du matin : Berthe, cent deux ans, canarde l’escouade de flics qui a pris d’assaut sa chaumière auvergnate.
Huit heures : l’inspecteur Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au luger vide son sac et le récit de sa vie est un feu d’artifice. Il y est question de meurtriers en cavale, de veuve noire et de nazi enterré dans sa cave. Alors … Aveux, confession ou règlement de comptes ? Ventura ne sais pas à quel jeu de dupes joue la vieille édentée mais il sent qu’il va falloir creuser. Et pas qu’un peu.

Mon avis : 

Au delà du comique de la situation, le propos n'est pas anodin. Il traite de l'évolution du féminisme au XXème siècle. 
Je ne savais pas ce qu'était un "luger"!
Cette arme de guerre va permettre à Berthe de s'émanciper du joug des hommes, va la libérer. Elle ne se laissera jamais manipuler, elle se fera respecter… Et si sa cave est pleine de cadavres, c'est qu'ils l'ont bien cherché, les hommes qui ont partagé sa vie! 
Le propos est peut-être exagéré, mais je suis heureuse que des "Mamie Luger" aient existé, pour faire évoluer ce long combat du féminisme. Encore aujourd'hui trop de femmes subissent les violences de leur mari ou compagnon. En 2019, tous les deux jours une femme est  tuée par son conjoint.

Pour aller plus loin :

Extrait de la pièce de théâtre de Corinne Berron, Bonbon, Hélène Serres, Vanina Sicurani et Trinidad : 
"Et pendant ce temps Simone veille":
Simone:" Moi je dis, le féminisme est aussi affaire d'hommes. L'avenir du monde c'est qu'on avance ensemble et pas en ennemis. Les hommes et les femmes sont égaux, pas identiques, égaux. Le XXI siècle sera féminin!".
Avis   ICI 

Merci Laurence pour ce cadeau! 

mardi 29 décembre 2020

À pas de loup d' Isabelle VILLAIN

Présentation de l'éditeur :

Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s'installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence, c'est bien pour fuir un quotidien devenu trop pesant. Pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons.
Mais l'équilibre de cette nouvelle vie va un jour se fissurer. Un grain de sable va s'infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique.
Et ce très beau rêve va se transformer peu à peu en un véritable cauchemar.
Votre pire cauchemar…

Mon avis :

Ils ont été séduits pas "La Barberie", ils ont aimé cette idée de tout quitter pour vivre proche de la nature, pour donner à leur fils Martin une vie saine, une vie loin de la société de consommation, une vie au rythme des saisons.
Très vite on sent combien Rosalie s'investit, combien elle crée dans son foyer un havre de paix, de bonheur et de douceur. Elle apprend à soigner par les plantes, elle devient presque indispensable tant ses soins soulagent. À la mort de "Michel", le créateur du village elle devient "responsable".
Tout doucement elle accapare le pouvoir. L'école, elle la fera! Les décisions, elle les prendra sans en discuter… l'air de rien, juste pour gagner du temps!
Que se passe-t-il alors pour que Philippe s'éloigne, pour qu'il soit privé de son fils?
A-t-il deviné, a-t-il senti une dérive sectaire, a-t-il vu dans sa femme un gourou sans religion, qui ne dit pas son nom, qui sous des airs de liberté dicte sa loi? 
Il est en manque de son fils, Philippe, et on le comprend. Martin a aussi besoin de son père.
Alors comme toujours avec Isabelle Villain, on bascule dans ce qu'il y a de pire dans l'humain.
La lecture devient addictive, jusqu'où ira-t-elle?  
On sombre peu à peu dans le pire des mondes, mais on aime ça! 
Ce n'est pas ma première lecture d' Isabelle Villain, j'aime sa façon d'écrire.
J'aime sa façon de trouver et de décrire le pire dans l'humain.

Merci aux éditions Taurnada et à Joël Maïssa pour ce partenariat.


Mes lectures d' Isabelle Villain :

&
&

lundi 14 décembre 2020

Mr Parker Pyne d' Agatha CHRISTIE

 


Quatrième de couverture :

 

"Êtes-vous heureux ? Dans le cas contraire, consultez Mr Parker Pyne, 17 Richmond Street." 
Cette annonce parue dans le Times attire bien des clients, un peu incrédules mais sans aucun doute malheureux. Aux quatre coins du monde, à Delphes, Chiraz ou Londres, Parker Pyne, professeur de bonheur, s'engage à vous faire retrouver l'amour et la joie de vivre. Évidemment, ses tarifs peuvent parfois paraître un peu élevés, mais qui ne risque rien n'a rien, et vous pouvez être sûr que Parker Pyne mettra en œuvre tous les moyens nécessaires, y compris les mises en scène les plus abracadabrantes… 
    Douze nouvelles insolites d'Agathe Christie, où l'ingéniosité le dispute à l'humour.
Traduit de l' anglais par Miriam Dou.

Mon avis:

C'est un recueil dont je ne garderai pas un grand souvenir. 
J'ai trouvé les nouvelles fades.
Mr Parker Pyne, peu attachant, semble être ce qu'aujourd'hui on nomme un "mentalist".

Maurice Denham interprète Parker Pyne
Photo source 
Agatha Christie Mystery Wiki


mardi 8 décembre 2020

L' autre Rimbaud de David BAILLY (Le)

Quatrième de couverture :

L'image est célèbre. Celle d'un premier communiant, cheveux sagement ramenés sur le côté, regard qui défie l'objectif. Il s'appelle Arthur Rimbaud. 
Sur la photo d'origine posait aussi son frère aîné, Frédéric. L'autre Rimbaud fut volontairement rayé de l'image, comme il fut "oublié" par la plupart des biographes; pire encore, effacé de la correspondance  du poète et dépossédé des droits sur son œuvre.
Comment deux frères, qui ont reçu la même éducation, fréquenté les mêmes écoles, partagé la même chambre en viennent-ils à la rupture en grandissant? Comment une famille peut-elle construire la légende de l'un et contribuer à la ruine de l'autre? Pourquoi un tel acharnement? 
On croyait tout savoir du plus célèbre des poètes. Il restait encore une part d'ombre.Un autre visage que vient de révéler Frédéric, le frère maudit.

Mon avis : 

J’ai trouvé étrange cette volonté familiale d’effacer ainsi l’un des leurs.
Frédéric n’est pas un délinquant, et ses quelques frasques de jeunesse, il les a partagées avec Arthur.
Il n’a pas le talent de son cadet, mais pas plus que sa sœur Isabelle.
On le dit lent, demeuré, simple d’esprit et alors ?
Il est l’aîné. Il porte le prénom du père, de ce père défaillant et absent. Est-ce inconsciemment la raison de rejet de sa mère? Tant qu'ils sont enfants elle est aussi sévère avec les deux, puis sans doute le talent d'Arthur à l'adolescence l'impressionne et elle devient alors partiale, marquant une nette préférence pour le cadet.
Rimbaud ne serait pas le premier poète à avoir une fratrie, et pour autant que je me souvienne, son talent de poète s’éteint alors qu’il a seulement 20 ans. Génie, sublime, poète magnifique de 15 à 20 ans.
Il y a l’argent que rapportent les droits d’auteur qui a sans doute joué dans le choix de la famille.
Pourtant, Frédéric est le seul à avoir une descendance. 
Cette volonté de rayer ainsi Frédéric m'a profondément perturbée. 
Sans doute, bien malgré moi un écho à ma propre histoire.

Arthur Rimbaud 
Par Mustapha Boutadjine
Source 
Paris 2008 – Graphisme-collage, 130 x 95 cm


Frédéric et Arthur en 1866 
Photographie d' Eugène Vassogne.


dimanche 29 novembre 2020

13 à table ! 2021

 


Illustration :  Riad SATTOUF

Pour la septième année, 
"13 à table !" 
vous fait revivre votre premier amour 
pour le meilleur et parfois pour le pire...

Tonino BENACQUISTA
Philippe BESSON
Françoise BOURDIN
Maxime CHATTAM
François d'EPENOUX
Jean-Paul DUBOIS
Éric GIACOMETTI
Alexandra LAPIERRE
Agnès MARTIN-LUGAND
Véronique OVALDÉ
Romain PUÉRTOLAS
Jacques RAVENNE
Olivia RUIZ
Leïla SLIMANI
Franck THILLIEZ

Ils ont mis leur talent au service des restaurants du coeur.
Je les ai lu dans l'ordre alphabétique des auteurs, parce que c'est ainsi qu'elles sont présentées.
Ne mettez pas ce petit livre de côté, n'hésitez pas à le lire, comme moi peut-être découvrirez-vous certains auteurs, peut-être serez-vous heureux de retrouver vos favoris, et ne serez-vous pas mécontent de relire certains "boudés".

Un livre acheté = 4 repas distribués

Les Restaurants du cœur – Les Relais du cœur, connus sous le nom de Les Restos du cœur, sont une association loi de 1901 à but non lucratif et reconnue d'utilité publique, créée en France par Coluche en 1985.