mercredi 10 juin 2015

Le chant d'Achille

Madeline MILLER
Couverture: Anne Bontron
Quatrième de couverture

Ce ne sont encore que des enfants: Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis par sa déesse de mère à la gloire des immortels. En grandissant côte à côte, l'amitié surgit entre ces deux êtres si dissemblables. Indéfectible.
Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les deux jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l'un et la colère de l'autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre... Au risque de faire mentir l'Olympe et ses oracles.
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Christine Auché.

C'est une belle, une grande histoire d'amour que nous raconte Madeline Miller. C'est dans la mythologie grecque, avec ses superbes héros qui ont bercé mes années collèges que nous allons découvrir, par la voix de Patrocle, ce grand amour.
Patrocle, jeune prince déchu, va être exilé à Phtie. Il y rencontre Achille, fils du roi Pélée et de la déesse Thétis. Patrocle est fasciné par cet être quasi surhumain, par sa beauté, par tout son être. Achille va choisir Patrocle pour compagnon. 
Ils ne sont que des enfants, ensembles ils traverseront l'adolescence, seront formés par Chiron, un centaure et découvriront leur amour. C'est tout en douceur que Patrocle nous raconte cet amour, la découverte aussi de leur sexualité. Patrocle doit aussi composer avec Thétis, une belle-mère très typique, aucun n'humain n'est et ne sera jamais assez bien pour son fils.
La guère de Troie et ses héros, le roi Ménélas à la recherche de la trop belle Hélène, le fameux Ulysse, roi d'Itaque. Patrocle nous décrit toute cette vie qui se crée pendant les années du siège de Troie, les prisonnières, esclaves, et parfois épouses, les ventres ronds et les enfants qui naissent; l'hôpital où Patrocle utilisera le savoir médical appris auprès de Chiron, les buchers pour les morts. Vingt ans se passent ainsi, Achille et Patrocle s'aiment, vivent. Bien sûr, on connait la fin, mais quel plaisir, quand par delà la mort, Patrocle nous parle encore.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette vision d'Achille, ce chant que nous raconte Patrocle.
Je remercie Partage lecture et les Éditions Pocket pour ce partenariat.


Partenariat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire