mercredi 24 juin 2015

Delta Charlie Delta

Laurent GUILLAUME



Quatrième de couverture

Flic solitaire aux méthodes peu orthodoxes, Mako ne se sent bien que parmi la faune des voyous et des noctambules. Et lorsqu’il s’allie de manière officieuse à une capitaine de la PJ, l’enquête prend une tournure des plus inquiétantes. 
Un cigare entre les dents, Mako entame sa ronde dans la banlieue parisienne. La nuit s’annonce agitée. Une jeune fille a été retrouvée, violée, laissée pour morte, et les cadors de la police judiciaire sont déjà sur le coup. Dans le même secteur, Herman, un junky ultra-violent se serait suicidé. Mako décide d’enterrer l’enquête pour protéger les proches de la victime. En particulier Angy, une adolescente paumée qu’il prend sous sa protection. En quelques jours, la violence se déchaîne. Plusieurs dealers sont retrouvés morts. Mako pressent que les deux affaires sont liées et cachent un dangereux secret. 
Porté par cette intuition, il s’allie avec la capitaine Marie Auger, qui semble elle-aussi prendre l’enquête un peu trop à cœur. Les deux flics vont faire équipe et franchir la ligne rouge jusqu’à découvrir le pire.

C'est le premier roman que je lis de cet auteur. J'ai donc fait la connaissance de Mako, policier en fin de carrière, qui vit au rythme des voyous, la nuit. Ses méthodes, si elles sont efficaces ne sont pas toujours du goût de sa hiérarchie.
Un personnage sympathique, qui va prendre sous son aile Angy, une toute jeune collégienne.
Afin d'avancer dans son enquête, Marie Auger le contacte. Elle sait qu'il fait l'objet d'une enquête interne, mais lui fait confiance pour l'aider à retrouver les coupables de crimes particulièrement odieux.
Le couple fonctionne bien, et Mako sait être à l'écoute des secrets les plus intimes de sa partenaire.
C'est noir, très noir. J'ai d'autant plus apprécié l'assistante sociale qui décide de faire confiance à Mako et de lui laisser la garde de Angy. C'est bon parfois d'espérer rencontrer des gens qui vont au delà des formulaires et prennent des risques par humanité.

J'ai passé un agréable moment de lecture.


2 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout mais c'est tentant...je note ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un agréable moment de lecture, c'est vrai!

      Supprimer