vendredi 18 septembre 2015

La clandestine du voyage de Bougainville

Michèle KAHN
Couverture: Samantha Meglioli
Quatrième de couverture

Jeanne est une fille de la terre, une guérisseuse qui connaît le secret des plantes. Lorsque Philibert, son amant, botaniste éminent, est chargé par le Roi d’une expédition scientifique, elle n’hésite pas à se travestir pour le suivre en mer. Car en 1766, les femmes sont interdites à bord ! Bégonias, vanilles, jasmins, il y a tant à découvrir. Et peut-être sera-t-elle la première à faire le tour du monde…

Je ne m'étais jamais posé la question! Je ne savais pas que Jeanne Baret avait été reconnue comme la première femme à avoir fait un tour du monde.
Née dans le Morvan, cette paysanne apprend de sa mère le pouvoir des plantes et devient "guérisseuse". Très tôt orpheline, elle rencontre Commerson de treize ans son ainé, passionné de botanique, et devient sa gouvernante, puis sa maitresse.
Recruté par le roi, à la demande de Bougainville, Commerson, scientifique ayant alors une solide réputation, embarque pour un tour du monde.
Ne voulant pas se séparer de son amant, Jeanne Baret devient Jean Bonnefoy, et embarque comme valet auprès de l'homme qu'elle aime.
C'est une véritable histoire d'amour que vit notre héroïne. Pour vivre cet amour, elle va se travestir, bander ses seins, se faire passer pour un eunuque, et toujours devoir prouver qu'elle est un homme. Petite campagnarde pauvre, elle est choquée parfois de l'abondance de biens à la table des officiers, surprise de la façon dont on "s'empare des terres et territoires", et constate que certaines terres auraient sans trop d'effort pu nourrir sa famille.
Philibert semble lui aussi être épris de sa compagne, et je suis surprise qu'une fois la supercherie découverte et  qu'ils débarquent sur l'île de France, (aujourd'hui Maurice), il ne l'épouse pas. Peut-être l'aurait-il ainsi protégée?
C'est en 1774, un an après la mort de son amant, que Jeanne se mariera afin de rentrer en France.
Elle vivra en Dordogne, et en 1785 sera enfin reconnue par le roi comme étant la première femme à avoir fait un tour du monde.
Cette lecture fut très agréable. L'auteur nous permet de vivre ces grands voyages et découvertes avec le regard d'une femme, d'une femme du peuple, une femme qui sait se battre pour vivre, mais une femme qui sait aussi donner le meilleur d'elle pour aider les autres.

Je remercie Partage lecture et les éditions Points pour ce partenariat.

Partenariat





2 commentaires:

  1. Quelle belle chronique ! tu me donnes très envie de lire ce livre, je le rajoute à ma wish-list !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline.
      Cette femme dont j'ignorais tout il y a peu fait parti de ses femmes qu'on ne peut qu'admirer, elles ont ouvert la voie pour que nous "voguions" vers nos libertés!

      Supprimer