dimanche 20 septembre 2015

Jour de feu

René BARJAVEL
Couverture: Stanislas Zygart
Quatrième de couverture

C’est l’été. Le village de Collioure se prépare pour la fête du Roussillon. L’air sent le pastis et le melon. Les vieilles Catalanes vêtues de noir croisent les Parisiennes en bikini.
Deux nouvelles courent parmi la foule : hier, Barabbas a été emprisonné. Et pendant la nuit les gardes de Caïphe ont arrêté Jésus. Les croix dressées sur la colline attendent les prisonniers.
Tandis que Judas boit un demi au café, Pilate débat avec Caïphe pour savoir lequel de Barabbas ou de Jésus sera gracié. Un avion tourne sur la ville et laisse tomber des tracts : Libérez Barabbas!
Où sommes-nous? En quel temps? C’est l’éternité d’une histoire tragique, toujours présente, en tout lieu et en tout temps…


C'est toujours avec plaisir que je retrouve Barjavel, son écriture, son talent.
"Jour de feu" devait être l'adaptation cinématographique de Barabbas de Ghelderode. Ce film ne sera pas tourné et Barjavel en a tiré ce tout petit roman.
Roman ou conte, puisqu'il devient lui-même le conteur de cette vieille histoire. Il la raconte à des enfants qui bien sûr la connaissent… Il adapte pour ces petits colliourencs et pour notre plus grand bonheur l'histoire de Barabbas, le brigand, de Jésus, de Pilate, mais aussi des Maries, de Judas et de Pierre… Ils sont tous là. Au rythme de la corrida, à chaque plaie du taureau, à chaque geste du "matador" correspond une ouverture dans le conte. La foule, manipulée demande la libération du brigand… la femme n'arrive pas à laver le visage de Jésus imprimé sur son linge, Judas se consume, au propre comme au figuré… Même Pilate est stupéfait de voir le peuple demander la vie sauve pour Barabbas… Rien n’y fait, le matador tue le taureau… Jésus sera crucifié… La petite fille s’est endormie…"C’est une histoire qui n’a pas de fin"
Et je me rends compte que malgré moi, si le conteur est Barjavel, Barrabas a repris les traits d'Antony Quinn.

2 commentaires:

  1. J'ai quelques titres de cet auteur dans ma PAL mais je ne l'ai pas encore lu...il va falloir que je m'y mette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été voir ta pàl, effectivement tu as un joli choix pour cet auteur. Le premier que j'ai lu de Barjavel est "Le voyageur imprudent"…j'avais tellement aimé, alors toute jeune lectrice que je n'ai jamais osé le relire pour ne pas "gâcher" mon souvenir de lecture!

      Supprimer