jeudi 7 février 2019

Haut le choeur de Gaëlle PERRIN-GUILLET


Présentation de l'éditeur

"Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver."
Depuis qu'Éloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l'angoisse que la criminelle sanguinaire s'évade de prison...
Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d'Éloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse...
Une promesse de sang


Mon avis:

Je ne connaissais pas  Gaëlle Perrin-Guillet, ni ce roman, son troisième, dont la première édition date de 2013.
Parce qu'elle a publié les interviews réalisées avec Éloane Frezet, une tueuse en série, Alix Flament est menacée. Dès que la criminelle s'évade, elle contacte la journaliste.
Comment Éloane choisit ses victimes, et surtout pourquoi? C'est ce lien essentiel que nos enquêteurs doivent découvrir. Quel est le lien entre Frezet et Jussy?
J'ai particulièrement apprécié ce roman sans temps mort. On passe de l'enquête menée par la police, à la morgue où le docteur Flavien Bernet, époux d'Alix exerce. Puis on se retrouve sur les traces de Pascal Jussy, à l'origine de la vocation d'Éloane. Les contacts entre la journaliste et la criminelle ajoutent à l'angoisse de la lecture. Quand, où la criminelle va-t-elle agir? Tout va très vite.
Est-ce que l'amour peut nous pousser au pire, et parfois au meurtre. Peut-on se servir de l'excuse d'amour pour assouvir nos plus bas instincts?
Et moi qui croyais que Chambery était une petite ville tranquille!
Je n'ai jamais vraiment cru que la musique adoucissait les moeurs! enfin, pas toutes les musiques en tout cas!
Une énigme originale, un suspense à couper le souffle, une lecture intense!

Mon petit plus:
On parle encore très peu des femmes "tueuses en série". 
Je viens de finir "Mon ombre assassine" d'Estelle Thareau et j'ai lu il y a quelques années  "Fleur de tonnerre" de Jean Teulé. 
Deux romans avec des héroïnes hors normes. Hélène Jégado, empoisonneuse bretonne (Fleur de tonnerre) est considérée comme la première tueuse en série de l'histoire française.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire