lundi 12 février 2018

Frede

Denis COSNARD

Quatrième de couverture:

  C’est une femme de la nuit, qui apparaît dans "Remise de peine" de Patrick Modiano. Elle a les yeux bleu vert, de longs cils, une chevelure brune, un air de chat et de garçonne. Elle s’appelle Frede. Ce nom de scène aussi énigmatique qu’un sphinx méritait une enquête, car il masque une extravagante conquérante du cœur féminin. 
  Dans le Paris des années folles où poussent comme des fleurs vénéneuses des cabarets pour femmes, Frede ensorcelle les plus belles : Anaïs Nin, Marlene Dietrich, l’actrice mexicaine María Félix ou encore la jeune Lana Marconi, dernière épouse de Sacha Guitry. Dans ses établissements de Montparnasse, de Biarritz, du Cap d’Antibes et des Champs-Élysées, la nouvelle reine de la fête attire, sur un rythme diabolique, les heureux et les damnés : Juliette Gréco, Orson Welles, Marlon Brando, Françoise Sagan, Brigitte Bardot, Sacha Distel, Michel Déon… Elle envoie les mœurs valdinguer, brise les cœurs et les conformismes. Dans ce ballet des ombres, Frede est la première à laisser danser des femmes ensemble, joue contre joue. 
  Voici le récit d’une affranchie et d’une France clandestine, aussi captivant et précis qu’un rapport de la Brigade mondaine. En compagnie de Frede, tendre est la nuit : aucun lecteur, aucune lectrice ne peut lui résister…

Ma rencontre avec l'auteur

C'est lors du dernier festival de la biographie ICI que j'ai croisé Denis Cosnard.
S'il devait me lire, il découvrirait combien j'ai été  confuse… 
Je ne le connaissais pas, je venais pour Yasmina Khadra… 
Après réflexion j'ai pensé combien il devait être agacé de répondre que son voisin n'était pas là!
J'ai donc fait la connaissance d'un jeune auteur charmant… n'a-t-il pas souri en me répondant ? … Passioné par Modiano, il a découvert dans l'oeuvre du prix Nobel 2014  "Frede" . Je partais donc avec "Frede" et une jolie dédicace! 
J'ai ainsi découvert Cosnard et l' étonnante Frede!


Encore Merci monsieur!

L'auteur

Né à Rennes, Denis Cosnard a suivi des études de droit et de sciences politiques avant de devenir journaliste. Il est chef de service aux Echos, spécialiste des questions industrielles. Passionné de littérature, il a beaucoup travaillé sur les œuvres de Georges Perec et Patrick Modiano.
Dans la peau de Patrick Modiano (Fayard, 2011) est son premier ouvrage où se rejoignent son goût de l'enquête et son amour des livres. 

(Source Babelio.).

Mon avis

Je ne la connaissais pas du tout, je n'avais même jamais entendu parler d'elle, et pourtant j'ai très vite été séduite par Suzanne Jeanne Baulé dite "Frede"(1914-1976). 
Est-ce l'écriture de Denis Cosnard ou le personnage raconté ? Est-ce la façon dont l'auteur a découvert "Frede" dans l'oeuvre de Modiano ou Anne-Marie et ses recherches qui m'ont séduite ? 
Ce ne sont pas les rencontres qu'elle fait (même si elles peuvent paraitre extraordinaires) qui m'ont fait l'aimer , mais plutôt par sa façon d'aborder la vie, de vivre sa différence, de gérer ses affaires à une époque où les choses n'étaient pas simple pour les femmes, pas évidentes pour les homosexuels (hommes ou femmes).
Cette femme est hors du commun. Sa mère est hors du commun dans l'amour qu'elle lui porte, dans l'acceptation des différences de sa fille!
Alors oui, cette femme libre, indépendante je l'ai aimée, je l'ai admirée!
Bien sûr, c'est peut-être plus facile d'exister différemment dans les milieux artistiques.
Bien sûr, elle fait des fabuleuses rencontres et à des amours exceptionnelles… 
Mais c'est une femme exceptionnelle, et ce qu'elle vit ne peut être que hors du commun!

J'ai passé un bon moment en lisant cette biographie. J'ai aimé l'écriture. 

2 commentaires:

  1. Merci pour cette chronique, Joëlle, qui me donne envie de découvrir l'auteur et la femme évoquée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une femme surprenante en effet!
      Merci Claude!

      Supprimer