lundi 5 juin 2017

Quand la neige danse

Sonja DELZONGLE

Quatrième de couverture

Quatre fillettes mystérieusement disparues, quatre poupées en porcelaine, sosies des enfants, envoyées à leurs parents un mois plus tard.
À Crystal Lake, petite ville paisible sous le coup d'un hiver glacial, non loin de Chicago, Joe Lasko est prêt à tout pour retrouver sa fille de quatre ans, Lieserl. Il engage son amour de jeunesse devenue détective privée pour mener leur propre enquête mais, aidés de la célèbre profileuse Hanah Baxter et son inséparable pendule, ils sont loin d'imaginer l'ampleur des secrets liés à ces disparitions.

J'ai découvert la plume de l'auteur en lisant Dust, et j'ai retrouvé avec plaisir Hanah Baxter et son inséparable "Invictus". Nous sommes cependant bien loin de Nairobi et de l'Afrique!
Comme il fait froid dans ce roman! Entre le lac gelé de Crystal Lake, son hiver qui semble éternel, la disparition de quatre fillettes et l'envoi de poupées sosies à leurs parents, l'angoisse est dans le coeur et le froid dans le corps.
Avec le froid, le suspens monte! L'auteur joue avec nous, ne laisse pas notre esprit en repos… et de découvertes macabres en visions hallucinatoires, la tension s'intensifie, nous sommes pris au piège… Il faut continuer la lecture pour savoir, pour être rassurée, ou pas… 
J'ai quelques réserves sur la fin,  trop rapide peut-être… mais afin de ne rien dévoiler de l'intrigue, je n'en parlerai pas!
Une lecture que je conseille à tous les amateurs de thrillers!

2 commentaires:

  1. j'avais aimé ce livre aussi, avec ce froid et cette ambiance particulière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme une impression de policier nordique!

      Supprimer