dimanche 26 mars 2017

Mémé dans les orties

Aurélie VALOGNES

Quatrième de couverture

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre —certains diraient : seul, aigri, méchant— s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Eviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son coeur.

Si dès le commencement j'ai trouvé ce héros triste, pathétique, s'il m'a agacée avec ses rancunes et ses rancoeurs… très vite je me suis attachée à lui…La solitude a parfois ces effets néfastes. Il suffit d'une petite fille en quête de tendresse, d'une vieille dame exubérante et très active, et Ferdinand, malgré tous ses défauts devient ce que sans doute il était vraiment… J'ai ri parfois, je l'ai aidé à se débarrasser de Mme Suarez… J'ai adoré lorsque l'énergique Béatrice le conduit à l'hôpital!

Lecture facile, lecture agréable, lecture plaisir, lecture détente… Pour retrouver sa bonne humeur!

4 commentaires:

  1. J'en ai déjà entendu parlé et il me tente bien celui-ci !
    Bonne soirée à toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il devrait te plaire, surtout que tu as dit que tu voulais te changer les idées!
      J'essaie de faire le tour des blogs dans la soirée…Je te laisserai un petit mot!
      Bises!

      Supprimer
  2. Je suis contente qu'il t'ai plu. C'est une lecture légère qui fait du bien de temps en temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec toi… ! Merci Malo.

      Supprimer