samedi 22 août 2015

Mississipi

Hillary JORDAN
Couverture: Amélie Rigot
Quatrième de couverture

Dans le Vieux Sud sauvage des années 40, Laura et Henry luttent pour élever leurs enfants sur une terre ingrate. Laura sait qu'elle ne sera jamais heureuse dans cette ferme isolée et sans confort. Lorsque deux soldats rentrent du front, elle se sent renaître peu à peu. Empoisonné par le racisme, cet univers de boue, de désirs et de mort verra la sauvagerie tout emporter…
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Michèle Albaret-Maatsch.

Mississippi, les années quarante, deux familles, six voix pour le récit d'une épopée…
Pas seulement la culture du coton sur des terres ingrates, mais le long chemin qui doit mener les hommes et les femmes vers une compréhension de l'autre. L'autre, qu'il soit homme, avec ses blessures et ses traumatismes de guerre, qu'il soit noir, avec ses espoirs et ses rêves, qu'elle soit femme, sublime Laura, merveilleuse Florence, faire reculer la force des préjugés, des idées reçues, qu'il soit jeune, adulé des foules parce que sauveur, ou méprisé parce que noir…
Pour qu'enfin un jour, notre sexe, notre couleur de peau, ne soit plus un handicap…
Il me semble qu'il reste encore un long chemin.

Lecture commune juillet/août 2015

2 commentaires:

  1. Il va bientôt se trouver sur mes étagères!!! (enfin bientôt... en 2016!)

    RépondreSupprimer