samedi 20 août 2016

Et le châtiment sera de vivre

Morgan CAINE

Quatrième de couverture

La suite très attendue de « La Complainte des Filles de Loth ».
Après avoir découvert qui était réellement le Glaive, il semble que les inspecteurs Red et Watson, tout comme Jordan Adams goûtent une pause bien méritée.
Il y aurait même du mariage dans l'air que cela n'étonnerait personne…
Jusqu'à ce que Jordan disparaisse. Aucune demande de rançon, aucun indice.
Alors, tous basculeront dans l'effroi en réalisant que l'horreur n'est pas forcément là où l'imagine.
Car jusqu'où est-on capable d'aller pour sauver ceux qu'on aime?


Quel plaisir pour moi que de retrouver l'écriture si juste, si vraie, si belle de Morgan Caine.
Alors que les sujets choisis sont durs, difficilement soutenables, jamais l'auteur ne fait dans le sensationnel, dans le voyeurisme. Elle avive notre imaginaire, elle nous remue jusqu'au tréfonds de notre être. Et le plus difficile c'est que, comme pour "La complainte des filles de Loth", elle est toujours parfaitement documentée. 
Jusqu'où sommes-nous capables d'aller pour "sauver" les gens qu'on aime,…Elle nous démontre que, même avec de beaux idéaux, on peut se fourvoyer… La théorie du glissement peut remettre en cause tout ce en quoi nous croyons, tout ce que nous essayons de transmettre. 
On retrouve aussi, non sans un certain plaisir quelques personnages de Jordan Leto dont Xander Kelly et son projet "Argos"(Les chevaux de Troie— Le châtiment de Niobé)
Jordan a été, (comme Rachel ou Rita) plutôt malmenée dans cette histoire, elle part se reposer en Ecosse… Morgan Caine promet de moins la faire souffrir dans un prochain roman… J'espère retrouver une Jordan optimiste, la jolie plume de l'auteur, et avoir moins mal au ventre, au coeur!

J’ai lu ce livre dans le cadre de la lecture commune de "Juillet- Août 2016" du forum " Partage lecture". Le livre a été offert par "Rokh éditions". Un grand MERCI à tous les intervenants.



Lecture commune juillet-août 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire